Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La petite aventurière de Shanghai

La petite aventurière de Shanghai

Auteur : Didier et Jessica Reuss-Nliba

Éditeur : A Vol d'oiseaux

Année : 2014

Pau Meï, une jeune écolière chinoise de Shanghaï va se faire kidnapper à la sortie de l’école, tandis qu’elle rentrait tranquilement chez elle avec son petit cousin et ses camarades de classe. Ses ravisseurs vont se servir de son excellente mémoire pour retenir des mots de passe, et dérober ainsi de fortes sommes d’argent. Pau Meï va bientôt se retrouver à l’autre bout du monde, en Californie, à Los Angeles... Comment va-telle parvenir à s’en sortir ?

Roman 9 - 12 ans

EAN 9791093189062


Chapitre 1

La sortie d'école

C'était une fin d'après-midi d'automne tout-à-fait comme les autres lorsque tout cela a commencé...

A 16 heures 30, la sonnerie de l'école s'est mise à retentir pour marquer la fin des cours. J'ai alors rangé tranquillement mon livre ensuite je pris mon cahier, mes crayons, mes stylos et mon agenda dans mon sac, puis je me suis levée et suis sortie calmement en saluant la maîtresse en lui souhaitant un bon week-end.

- « Merci Pau Meï, toi aussi, passe un bon week-end et reviens-nous en pleine forme lundi matin »

Me répondit-elle avec un large sourire.

J'ai alors descendu le grand escalier du bâtiment central puis j'ai attendu patiemment avec mes deux copines au milieu de la cour que mon petit cousin Chen sorte lui aussi. Il a six ans. Mes parents comptent beaucoup sur moi pour bien m'occuper de lui quand l'école s'achève de lui tenir la main sur le chemin du retour... Au bout de quelques minutes, je le vis arriver vers moi en courant.

- « Pau Meï, les bras ! » s'écria-t-il comme à son habitude.

Je le soulevai, lui fis une grosse bise sur le front, je lui demandai si sa journée de classe s'était bien passée, puis nous voilà partis tous les quatre.

Nous marchâmes gaiement en ligne le long du trottoir. Il était environ 16 heures 40, il faisait beau et chaud. Mon cousin nous racontait fièrement la manière dont il était parvenu à écrire la date du jour sur le tableau sans faire aucune faute ! Sa maîtresse était fière de lui.
L'immeuble où nous habitions n'était situé qu'à un peine dix minutes de marche de l'école, comme mes deux copines Zian et Tou vivaient dans un autre bâtiment du même lotissement, nous avions l'habitude de faire le chemin tous ensemble.

Mes parents travaillent tous les deux, ils rentrent généralement tard. Mon père passe ses journées dans une administration au cœur de Shanghai, tandis que ma mère travaille dans une fabrique de jouet, en périphérie de la ville. Tous deux ont des horaires décalés, surtout maman qui travaille même parfois la nuit, lorsque son usine a de grosses commandes pour l'Europe.

Nous étions à mi-parcours lorsque nous entendîmes une camionnette bleue marine ralentir puis s'arrêter juste à côté de nous. Un homme sortit et s'approcha de nous, afin de nous demander le nom d'une rue avoisinante.

- « Dites les enfants savez-vous ce trouve la rue Guangdong Lu ? »

Nous répondîmes toutes en cœur :

- « On ne sait pas du tout monsieur… »

Comme il y avait beaucoup de trafic et que la rue était bruyante, je m'éloignai tenant mon Chen en l'ordonna de ne pas me lâcher la main... Je n’eus pas temps de finir ma phrase que l'homme m'empoigna fermement l'épaule, il m'ordonna d'entrer dans la camionnette. J'essayai de me débattre comme je pouvais mais l'homme était costaud, il m’entraîna malgré moi vers l'arrière du véhicule. Il ouvrit les portières, me fit entrer de force, grimpa à son tour, puis ferma les portes de l'intérieure, tandis que la camionnette démarra sous des crissements de pneus. A travers les petites vitres carrées des portes arrière, j’aperçus Chen ainsi que mes deux copines Zian et Tou qui courraient vainement au milieu de la chaussée. Tous les trois crièrent au secours, au secours, j'entendis leur hurlement, mais la camionnette était déjà loin.

La suite à découvrir dans l'ouvrage...

Site des auteurs

Publié dans Les petits aventuriers sans frontière | Lien permanent